VLAN Trunkink Protcol (VTP)

To the non-french speaker, note that you can translate the articles using the Google Trad widget situated at the bottom of all pages.


Le protocole VTP (VLAN Trunking Protcol) est un protocole qui permet de simplifier la gestion d’un VLAN sur un réseau étendu.

Imaginez un réseau d’entreprise avec une cinquantaine d’utilisateurs. A priori il n’y aura pas beaucoup de switch (4/5 environ). Sur un très gros réseau il y en aura beaucoup plus. Du coup pour gérer les VLAN ça devient très vite compliquer surtout s’il faut configurer 100 switchs différents répartis un peu partout dans le monde.

Pour simplifier la vie des administrateurs systèmes et des ingénieurs réseaux, le protocole VTP a été développé par Cisco. L’idée, c’est qu’au lieu de configurer 100 VLAN sur 50 switchs différents, on va configurer les VLAN sur un seul switch que l’on appellera un serveur VTP.

Une fois les configurations faites, le serveur VTP distribuera et synchronisera les VLAN’s aux autres switchs configurés pour utiliser VTP.

On va donc pouvoir drastiquement réduire le temps de configuration ainsi que les erreurs humaines.

I/ Fonctionnement de VTP

A chaque fois qu’un VLAN est ajouté sur le serveur VTP, ce dernier enverra un message appelé « annonce de type résumé ». Concrètement ce message indique juste aux autres switchs configurés via VTP qu’un VLAN a été ajouté :

1.png

Dans ce message de type résumé se trouve un numéro de révision. Les clients VTP vont recevoir ce message et vérifier le numéro de révision. Si ce numéro de révision est plus grand que le leur alors les clients VTP vont envoyer un message de type requête. Sinon, ça veut dire que le message de type résumé n’est plus d’actualités.

2.png

Dans ce cas là, le serveur VTP, va renvoyer un troisième et dernier message : le message de type sous-ensemble dans laquelle se trouve toutes les informations relatives au VLAN y compris les récentes modifications :

3.png

A savoir que par défaut les switchs VTP émettent des annonces de type résumé toutes les cinq minutes.

Il existe deux version du protcole VTP : VTPv1 et VTPv2. Fondamentalement les deux versions ne sont pas si différentes. La version v2 support juste les réseaux utilisant l’accès via Token Ring (AKA les vieux réseaux).

II/ Configuration de VTP

La configuration se fait en quelques commandes. Commençons par les clients VTP.

  • Clients VTP :

Pour commencer il faudra indiquer au switch qu’on veut qu’il agisse comme un client VTP :

vtp mode client

Puis on va entrer un nom de domain vtp via cette commande :

vtp domain 'nom_domain_vtp'

Ensuite on va configurer un mot de passe vtp :

vtp password 'mot_de_passe'

Pour finir on va activer la version 2 du protocole VTP :

vtp version 2

Passons à la configuration des serveurs VTP.

  • Serveur VTP :

La première chose à faire, c’est de créer des VLAN’s. Pour cela je vous redirige vers cet article qui vous montrera comment faire.

Ensuite on entrera dans le mode de configuration de VTP en entrant cette commande :

vtp mode server

Puis on va activer la fonction pruning qui permet tout simplement de réduire l’utilisation de la bande passante :

vtp pruning

Ensuite on va configurer un nom de domaine VTP et encore une fois on va configurer un mot de passe :

vtp domain 'nom_domain'
vtp password 'mot_de_passe'

Pour finir on indiquera qu’on veut que notre switch utilise la version 2 du protocole VTP via cette commande :

vtp version 2

Voilà notre client et notre serveur sont configurés pour utiliser VTP !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s