Spawning Tree Protocol (STP)

To the non-french speaker, note that you can translate the articles using the Google Trad widget situated at the bottom of all pages.


Dans la formation CCNA3, on a un module qui traite du protocole STP. Clairement ce n’est pas celui qui m’emballe le plus mais je vais quand même tâcher de vous en faire une petite description.

I/ Fonctionnement du STP

STP (pour Spawning Tree Protocol) est un protocole de couche 2 (liaison de données) qui empêche la création de boucles au seins d’un réseau et donc sa congestion. En effet, les trames Ethernet n’ont pas de TTL. Du coup, dès qu’une trame Ethernet est émise et s’il y a une boucle au sein du réseau eh bien cette trame sera envoyée en continu et ce tant que vous ne débrancherez pas physiquement vos switchs.

Prenons le schéma suivant :

1.png

Si l’ordinateur envoie une trame en broadcast eh bien cette trame passera par le switch directement relié au PC. Ce dernier enverra la trame aux deux autres switchs qui la renverront eux aussi et ainsi de suite.

Dans ces conditions il peut arriver que le réseau soit saturé. On parle alors de tempêtes de diffusion.

Pour contrer ce problème, le protocole STP a été créé. Ce qu’il fait, c’est qu’il détermine quels sont les ports de chacun des switchs à bloquer pour éviter toute redondance. Et pour commencer il va désigner un switch dit de « pont racine ».

Ce pont racine va servir de référence au protocole STP.

Une fois que le switch « pont racine » est désigné, tous les switch vont calculer à l’aide de l’algorithme STA (Spawning Tree Algorithm), le chemin le plus court pour contacter le switch « pont racine ». Une fois que les chemins auront été déterminés, le protocole STP attribuera aux interfaces de nos switchs une valeur parmi les quatre suivantes :

  • Port racine : c’est le port le plus proche du switch « pont racine ».
  • Port désigné : ce sont tous les ports d’un switch autorisés à envoyer des trames dur un réseau
  • Port alternatif et de secours : ce sont tous les ports qui sont bloqués pour éviter toute redondance.
  • Port désactivé : ce sont tous les ports d’un switch qui sont désactivés.

A partir de maintenant il ne devrait plus y avoir de boucle et donc plus de congestion 😄 !

II/ Configuration du STP

Configurer STP sur n switch est très simple, il suffit d’entrer cette commande :

set spantree vlan 'id_du_vlan'
STP s’occupera de tout tout seul 🙂 !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s